sea salt & rugby

> retour aux dernières actus

Auray La Baule 13 – 14

Le déplacement en terre morbihannaise n’était pas sans rappeler la victoire étriquée de nos joueurs l’an passé.

Un point en faveur de nos ciels et blancs séparait les équipes au gong final et voila que l’histoire s’est répétée.

Le ciel était clair à Auray et les intentions de jeu allaient de pair. Dès les premières minutes , les séquences de jeu dépassaient les deux minutes et c’est à l’usure que les Alréen allaient marquer les premiers.

Le capitaine du groupe Yann Dorbeaux commence à retrouver match après match ses qualités qui font de lui un chef d’orchestre décisif et dès le début du match, ce fut le cas. Une transversale au pied millimétrée envoyait Le Perron à l’essai , nos locaux sont dans le match oui mais…

Les morbihannais sont durs comme des Menhirs , solides comme des dolmens et bien que contrariés par une défense en place de nos maritimes, ils locaux réduisaient la voilure pour un jeu plus restrictif mais payant.

Il était évident que sur ce premier acte, si nos joueurs se procuraient des actions , ils ont été défaillants dans l’engagement. Coup de sifflet de l’arbitre , tous le monde rentre aux vestiaires.

Les murs ont tremblé et sous l’impulsion d’un Yann Dorbeaux déterminé à rentrer avec les points de la victoire , la physionomie du match changea.

Les duels devenaient plus favorables et c’est une occupation sans partage qui vit les Ligérien l’emporter à l’arrachée.

 

Tanguy , une entame de match compliquée et puis 4 points , on est pas passé loin de la correctionnelle?

On a manqué d’engagement sur le premier acte , c’est évident mais nous ne concrétisons pas deux actions nettes d’essais. On est pas encore assez pragmatique mais les déséquilibres, on les construit et c’est vraiment intéressant de voir que ce qui est bossé à l’entrainement, on le retrouve sur le terrain. La deuxième mi-temps est clairement à notre avantage et cela montre la force de caractère de notre groupe.

Pourquoi ce manque d’engagement ?

D’abord il n’y a pas n’importe qui en face , Auray à une grosse force collective. Déterminés, ces mecs  feront douté n’importe qui , leur classement ne reflète pas leur qualité de jeu. Ensuite , nous n’avons pas une conquête propre , ce qui fragilise notre liant collectif. On ne se met pas dans l’avancée offensivement et on fini par subir défensivement.

Nous avons assisté à une révolte en seconde période , pourquoi ?

Yann a joué son rôle de capitaine et de leader de jeu à la perfection , il a rassuré tous le monde et les mecs ont repris confiance peu à peu.
ça a fini par payer.

Il faudra s’appuyer sur cette deuxième mi-temps pour préparer les matchs à venir ?

Elle n’est en rien une mi-temps de référence. Il faudra s’appuyer sur la troisième. Les mecs se sont régalés , ils ont fêter la victoire en équipe, des sourires, des chansons , des boissons gazeuses. C’est aussi ça construire une histoire, une équipe. Partager pour avoir envie de se retrouver. Voila ce que je retiendrai de ce déplacement.

Rendez vous la semaine prochaine Dimanche 26 Novembre aux Salines pour la réception de Grand Champs.